Champ de lavande et ferme

Le Miel Martine

Maintenant, le miel a un prénom

Abeille butinant

Comment est fait le miel ?

Le miel est un produit naturel.

Il semblerait qu’à tous les stades de l’évolution humaine, il y ait eu des interactions entre les êtres humains et les abeilles puisque des traces de cire d’abeille en Afrique du Sud dans des grottes dateraient de 40000 ans. Toutefois, ces hyménoptères seraient apparues il y a environ 65 millions d’années. 

Les abeilles dont l’Apis Mellifera est aujourd’hui l’une des plus courante produisent le miel et sont des insectes pollinisateurs de première importance.

Les butineuses, aspirent le nectar des fleurs et le stockent dans leurs jabots. C’est le premier acte de ce qui créera le miel.

D’abeille en abeille (butineuse, receveuse, …), le nectar ingurgité et régurgité commencera sa transformation grâce notamment à la salive et aux sucs digestifs de chaque intervenante. Il sera stocké dans des alvéoles spécifiques, aéré par des ventileuses, sera légèrement déshydraté et arrivera à maturité pour en premier lieu nourrir la ruche pendant les longs mois d’hiver.

De la préhistoire à nos jours en passant par l’Antiquité et le Moyen-Age le miel a eu de nombreuses utilisations médicinales ou gastronomiques. Sauvages ou domestiquées, depuis fort longtemps ce sont toujours les abeilles qui fournissent cette substance sucrée, compacte, pâteuse ou liquide, aux couleurs dorées et aux nuances multiples qui fait vibré nos papilles.

D'ou vient le Miel Martine ?

Naturellement, ce château produit du vin depuis le début du XVIIeme siècle mais en 2011, il change de propriétaire et ces heureux acquéreurs, amoureux de la Provence vont développer leurs activités. L’huile d’olive bien sûr mais aussi le miel à l’occasion de la découverte d’anciennes ruches sur le domaine.

Projet réfléchit avec des apiculteurs, produire le Miel Martine dans le respect de l’environnement, du produit et des principaux acteurs, les abeilles, deviendra une réalité. 

La réunion du Château La Martinette (1620) et du Prieuré Sainte Marie Vieille devient en 2011 un nouveau domaine le « Château La Martinette » situé entre l’Argens, Lorgues et le Thoronet … les connaisseurs se repèreront ; pour les autres prenez une carte de France, … en bas à droite, vous y êtes, c’est la Provence. Quoi dire de plus, on entend déjà les cigales !

Niché au cœur de cette Provence magnifique, il ne manquait plus au Château La Martinette qu’un miel de qualité. 

C’est aujourd’hui le cas.

Bannière Miels Terreo

Quels sont les engagements de l'apiculteur ?

Au Château La Martinette, le réel souci de respect du produit et l’information du consommateur sont essentiels.

Produit entièrement naturel, le parcours du Miel Martine est vérifiable de la fleur au pot en passant par le nombre de kilos récoltés, tout est dit, tout est transparent. Tout cela est contrôlé par un organisme indépendant garantissant une meilleure impartialité des informations.

Toutes les étapes de la fabrication sont contrôlées par des apiculteurs et il est possible de suivre la trace du miel en utilisant le lien qui figure sur chaque pot … étonnant n’est-ce pas ?

Pour la production de ce produit de la ruche, un processus rigoureux est nécessaire :

- le miel est extrait uniquement sur des cadres operculés,

- les abeilles sont soignées avec des produits homologués et autorisés à être mis sur le marché,

- le miel est analysé régulièrement par un laboratoire spécialisé,

- la filière du Miel Martine favorise tous les partenaires locaux,

- le Miel Martine préfère autant que possible utiliser des emballages biodégradables ou recyclés,

- et bien sûr, tous les produits Miel Martine (miels et gelée royale) sont traçables sur la plateforme respect-code.org.

Pour couronner cette volonté d’excellence, le miel de Lavande produit par Miel Martine vient d’obtenir le label IGP (Indication Géographique Protégée).

Rappelons que l’IGP  identifie un produit agricole, brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique.

L’IGP est liée à un savoir-faire, c’est pour le producteur une sorte de consécration, la reconnaissance du travail accompli dans le respect de l’environnement, du produit et du consommateur.

Abeilles dans rucher

Comment est récolté le Miel ?

Naturellement, toutes les fleurs ne sont pas disponibles au même endroit au même moment. Comme beaucoup de ruches celle du Miel Martine voyage en France au rythme des saisons pour trouver les meilleures fleurs à butiner. 

Une fois les ruches gonflées de miel, les apiculteurs de Miel Martine, comme tous les autres apiculteurs, récupèrerons avec gratitude et bienveillance une partie du miel fabriqué par ces indispensables hyménoptères.

Le liquide doré sera ensuite extrait à froid afin de préserver toutes ses qualités.

Délicatement mis en pot, il ne tiendra qu’à vous de déguster avec gourmandise ce que les grecs appelaient « rosée céleste » et dans lequel dit-on, Eros, dieu grec de l’amour trempait la pointe de ses flèches avant de viser les hommes et les dieux.

Miels Martine

Quelles sont les différentes variétés de miels ?

Le Miel Martine est proposé dans un écrin de verre aux couleurs des fleurs de la Provence et illustré par Agathe Singer.

Plusieurs types de miel sont proposés :

- le miel de Lavande (IGP), onctueux et subtil, récolté prés de Valensole (Alpes-de-Haute-Provence),

- le miel de Thym, crémeux et doux, récolté prés d'Orgon (Bouches-du-Rhône),

- le miel de Bruyère blanche, moelleux et délicat, récolté prés de Saint-Paul-en-Forêt (Var),

- le miel d’Acacia, liquide et suave, récolté prés de Diémoz (Isére),

- le miel de Châtaignier, fluide et puissant, récolté prés d’Ajoux (Ardèche) ou de Alessandria (Piémont, Italie),

- le miel de Romarin, crémeux et subtil, récolté prés de Orgon (Bouches-du-Rhône),

- le miel de Toutes Fleurs, doux et boisé, récolté prés de Diémoz (Isére),

- le miel de Sapin, sirupeux et malté, récolté prés de Champagnole (Jura).

Il y en a pour tous les goûts, des forts, des doux des boisés et des délicats.

Pourtant, s’il y avait un choix, moi, je choisirais le miel de lavande car outre son goût fabuleux et délicat, à chaque cuillère, c’est la Provence toute entière qu’il me rappelle.

Une grande reconnaissance à ces infatigables petites pollinisatrices émérites et indispensables, et notre gratitude à tous ceux qui veillent sur elles avec attention et bienveillance.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience.
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.